Comment cartonner à la note de synthèse grâce à la lecture rapide

"Rédaction de rapport avec propositions opérationnelles"

C’était en 2019, pour les écrits du concours de Rédacteur territorial principal de 2e classe.
J’ai eu 18/20.

Voici comment.

J’ai toujours adoré les notes de synthèse. Je trouve l’épreuve INTELLIGENTE.

Ce n’est PAS du par cœur. On ne vous demande PAS de restituer vos connaissances.

Tout ce que vous avez à faire, c’est de réorganiser des connaissances qui sont déjà là, dans les textes proposés.

N’oubliez jamais la règle d’or de la note de synthèse : n’ajoutez aucun élément qui ne soit pas dans le corpus proposé !

La note de synthèse est en réalité une épreuve facile, qui ne comporte qu’une seule vraie difficulté : la gestion du temps.


La lecture rapide est L’OUTIL par excellence qui va vous permettre de gagner du temps et de réussir votre note de synthèse.

En réalité, tous les bons cours de méthodologie sur la note de synthèse vous diront d’utiliser des techniques de lecture rapide (même si le mot n’est pas employé).

On vous demande de faire du survol, on vous parle de lecture non linéaire ou de lecture sélective ; on vous conseille une lecture active, avec prise de notes simultanée.

Toutes ces techniques sont des techniques de LECTURE RAPIDE. Je les détaille dans ma méthode, « Comment devenir un pro de la lecture rapide en 7 étapes », que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog.

Regardons maintenant en détail quelles techniques appliquer et à quel moment.

La méthode de la note de synthèse comprend 4 étapes :
  • La lecture globale du dossier (avec prise de notes)
  • La lecture approfondie (avec prise de notes)
  • L’élaboration du plan détaillé
  • La rédaction de la note
Les techniques de lecture rapide vont concerner les deux premières étapes.

Les voici, dans un tableau synthétique :

Reprenons ces techniques, point par point.

Note : je ne vous expliquerai pas ces techniques en détail ici. Si vous voulez en savoir plus, reportez-vous à ma méthode de lecture rapide, disponible en téléchargement gratuit ici.


I. Lecture globale du dossier

Le but de cette étape est de déterminer l’importance relative de chaque document en fonction du sujet et établir un ordre de lecture.


1. Utilisez le survol

Parcourez rapidement le dossier en vous attachant uniquement aux aspérités du texte (titre, intertitres, chapeau, mots en gras).


2. Pratiquez ensuite l’écrémage

Lisez le début et la fin de chaque document.


3. Utilisez le repérage

Recherchez dans chaque document les occurrences du ou des mots principaux du sujet, pour savoir quels sont les documents qui sont dans le cœur du sujet et ceux qui ne s’y rapportent que de façon annexe.


4. Prenez des notes, mais uniquement avec vos propres mots.

Cela vous permet d’éviter d’avoir à reformuler vos notes à la fin, pour éviter la paraphrase. Vous gagnez du temps.

Si vous voulez découvrir une méthode de prise de notes efficace (qui n'est pas propre à la note de synthèse) apprenez la méthode Cornell.

A la fin de cette étape, vous savez quoi lire et comment. Vous avez fait le tri entre :

  • Le document principal, que vous lirez intégralement
  • Les documents importants, dont vous lirez l’essentiel
  • Les documents annexes, dont vous ne lirez que les passages qui vous intéressent au regard du sujet.


II. Lecture approfondie

Elle ne concerne, bien sûr, que les documents que vous avez sélectionnés lors de la 1ère étape.


1. Utilisez un guide visuel

Il s’agit d’une baguette, qui vous déplacez sur votre texte à la vitesse à laquelle vous voulez lire. Le guide visuel vous permet d'augmenter considérablement votre vitesse de lecture linéaire. Cela demande un peu d’entraînement.


2. Utilisez un métronome

A l'entraînement, pas le jour de l'épreuve bien sûr !

L’œil lit en faisant des fixations successives sur des groupes de mots. L’utilisation d’un métronome va vous apprendre à augmenter la fréquence de ces fixations et à lire plus de mots à chaque fixation.

Pareil, cela demande un peu d’entraînement, reportez-vous à ma méthode si vous voulez en savoir plus.


3. Utilisez le repérage

Pour les documents les moins importants, cette technique vous permettra de trouver le plus vite possible la partie du document qui se rapporte au sujet.


4. Pratiquez la double prise de notes

Vous devez absolument prendre des notes avec vos propres mots.

Associez chaque idée à un exemple, car c'est ainsi que vous rédigerez par la suite.

N'oubliez pas de noter les liens logiques entre les idées (cela vous servira pour les transitions et le plan).

La double prise de notes consiste à faire deux types de fiches : par document et par thème.
  • Prenez des notes pour chaque document. Vous pouvez utiliser la méthode Cornell, auquel cas vous écrirez dans la colonne C les thèmes auxquels se rapporte chaque document, afin de préparer le plan.
  • Prenez des notes par thèmes : vous voyez que vos notes se regroupent par thèmes. Écrivez les différents thèmes, avec les références des notes en-dessous. Cette étape est fondamentale car elle prépare la rédaction du plan.
Vous voilà arrivés au terme de cet article.

Permettez-moi de vous résumer l’idée fondamentale : la seule difficulté de l’épreuve de note de synthèse est la gestion du temps. La lecture rapide est l’outil par excellence qui vous permet de ne plus subir le temps mais de vous en rendre maître.

  • Au lieu de dire : « je vais commencer cette tâche, on verra bien combien de temps cela me prendra ; j’espère qu’il me restera du temps pour la suite »
  • Vous vous dites : « je vais consacrer 15 minutes à cette tâche, et je la ferai du mieux que je pourrai. Il me restera ensuite du temps pour la suite »
Vous saisissez la différence ?

Votre cerveau est capable de performances phénoménales.

Ne subissez plus. Devenez un lecteur rapide.

Téléchargez votre méthode. Elle est gratuite, et c’est sur https://jelisvite.fr/

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.