Vous préparez un concours ou un examen ?

Vous avez besoin de prendre des notes à partir des manuels que vous lisez.

Comment faire pour qu’elles soient les plus utiles possible ?

La réponse : la méthode Cornell.

Avant de commencer, il faut que vous soyez au clair sur les objectifs de la prise de notes (I).

Nous verrons ensuite en quoi consiste la méthode Cornell (II)


I. Pourquoi prend-on des notes ?

Prendre des notes devrait répondre à 3 objectifs :


A. Pour avoir moins à apprendre

Le 1er objectif de la prise de notes, de loin, est de diminuer la quantité d’informations à apprendre. D’où deux conséquences :

1. La quantité de mots de la prise de notes doit être très inférieure à celle du texte d’origine (10% sur l’ensemble d’un manuel me paraît être un maximum)

2. La sélection des informations doit se faire de façon extrêmement rigoureuse. Il faut toujours se poser la question suivante : « cette information est-elle prioritaire ? »

Retenez bien ceci : votre objectif doit être d’abord d’assimiler la quasi-totalité des connaissances indispensables à la passation du concours ou de l’examen. Le reste viendra par la suite. En fait, mieux vaut qu’il ne vienne jamais : s’il vous reste du temps, révisez les connaissances indispensables.

Ce qui fait la différence entre un bon et un mauvais candidat, c’est que le bon sait ce qu’il faut savoir et que le mauvais est incapable de distinguer ce qui est essentiel de ce qui ne l’est pas. Il est loin d’avoir appris ce qui est indispensable, et il sait en plus des tas de choses qui ne lui servent à rien.


B. Pour s’assurer d’avoir compris

Le deuxième objectif de la prise de notes est de s’assurer que l’on a bien compris la pensée de l’auteur.

Conséquence : vous devez prendre les notes avec vos propres mots. Ce n’est qu’ainsi que vous saurez si vous avez bien compris ou non.

Prendre des notes avec vos propres mots vous permet aussi de vous préparer à l’étape suivante : utiliser ces notes dans une épreuve écrite.


C. Pour retrouver facilement l’information

Le 3e intérêt des notes, c’est qu’elles vous permettent de retrouver plus facilement une information. Vous n’avez plus besoin de reprendre l’intégralité de l’ouvrage pour retrouver l’info.

D’où les conseils suivants :

1. Prenez des notes par ouvrage et par thème

2. Construisez un index de vos notes


II. La méthode Cornell (voir photo)

Elle consiste à séparer votre feuille en 4 blocs :

1. Partie supérieure : titre, auteur, date, sujet

2. Partie droite : notes prises au fur et à mesure

3. Partie gauche : questions que l’on pourrait vous poser, mots-clés, points les plus importants

4. Partie inférieure : résumé de la note

La méthode Cornell vous oblige à une prise de notes active, notamment pour remplir les parties 3 et 4.

Résultat : vous mémorisez mieux et vous réutilisez mieux vos notes.

4 Responses

  1. J’espère que ces (vos) techniques et ces (vos) apports permettront une efficacité meilleure aux écrits de RP2…. Il reste 6 mois pour essayer de prendre le chemin et vos indications seront précieuses
    Merci à vous 🙂

  2. Bravo Pierre

    C’est clair et facile à lire ( le tout sans fautes d’orthographe, un miracle par les temps qui courent 😉).
    Je me pose une question existentielle : comment devenir un ( une) bon candidat ??
    C’était la note humoristique .. bonne continuation et longue vie au blog.
    Evelyne

    • Bravo Evelyne !
      Vous êtes la première à avoir mis un commentaire, je vous félicite !
      Alors, comment devenir un bon candidat ? Je dirai : en allant à l’essentiel, en n’oubliant jamais que le temps n’est pas extensible, et en ne confondant pas la fin et les moyens.
      Cela vous va-t-il ?
      Bien à vous,
      Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.