Lecture rapide et concours : tout le monde en parle !

Je vous ai déjà affirmé que la lecture rapide était un outil formidable pour passer les concours et les examens.

Mais vous n’êtes pas obligés de me croire…

Alors cette fois-ci, je vais laisser parler les autres.

La lecture rapide est très utile pour deux choses, que l’on examinera successivement :

1. Les révisions (pour un exemple concret d'utilisation des techniques de lecture rapide pour réviser, je vous invite à lire cet article sur "comment la lecture rapide m'a permis de réussir le concours du CRPE").

2. Les épreuves sur dossier (pour un exemple concret d'utilisation des techniques de lecture rapide pour la note de synthèse, je vous invite à lire cet article sur "comment cartonner à la note de synthèse grâce à la lecture rapide").

1. Lecture rapide et révisions

  • Premier exemple : Dalloz, maison d’édition bien connue des juristes, recommande dans un article de méthodologie de pratiquer la lecture rapide.

L’article commence ainsi : « Le temps presse, les examens approchent et les livres s’empilent sur votre bureau. Quelles sont les clés d’une lecture efficace ? »

Il affirme que « Par lecture rapide, on entend bien la possibilité d’aller aux informations essentielles, en délaissant ce qui peut paraître comme superflu, voire même inutile. Car la réussite à un concours administratif ou à un examen d’entrée dans une grande école ne dépend pas de la quantité de connaissances accumulées au cours de la phase préparatoire mais bien de la possibilité de disposer de la donnée, qui permettra de répondre à une problématique voire même d’éclairer d’un nouvel angle tel ou tel sujet. »

  • Troisième exemple et non des moindres, le CNFPT propose des formations à la lecture rapide ! Elles s’adressent aux « agents préparant des concours et examens professionnels », mais aussi à ceux qui, en poste, « sont confrontés à la lecture de nombreux documents »


2. Lecture rapide et épreuves sur dossier

  • Le site territorial.fr propose en pdf une méthode de lecture rapide des documents pour l’épreuve sur dossier.
  • Dans le manuel Note et rapport, questions et exercices de chez Vuibert, il est question de lecture rapide quasiment à chaque page !

On peut y lire : « Pour réussir une note de synthèse, il faut apprendre à lire comme on lit rarement : avec l’obsession du repérage de l’essentiel, sans prendre le temps du plaisir de ce qu’on aime lire, sans s’épargner le déplaisir de ce qu’on n’aime pas lire habituellement. »

L’extrait du manuel que vous trouverez en cliquant sur ce lien est très bien fait, je vous en recommande la lecture.

L’auteur déclare notamment : « Une fois que vous avez déterminé l’ordre de lecture des documents, il faut les lire et en retenir uniquement les idées essentielles au regard du sujet. Cette phase suppose une certaine maîtrise des techniques de lecture rapide. C’est principalement l’entraînement qui permet d’y parvenir. »


Conclusion

Vous voyez, ça n’est pas Pierre Sudre qui le dit !

Tous les experts s’accordent à dire que la maîtrise des techniques de lecture rapide est indispensable à la passation des concours et des examens.

Vous voudriez commencer à l’apprendre ?

Je vous propose de télécharger ma méthode gratuite sur ce blog.

Vous avez des difficultés avec certaines techniques de lecture rapide ? Vous ne savez pas comment les intégrer à votre méthodologie ? J'ai créé le coaching focus pour cela.

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.